3919

Violences
femmes infos

centre clotaire acteurs de violences

Clotaire, le 1er centre d’h√©bergement et de responsabilisation des auteurs de VIOLENCES CONJUGALES

√Ä Arras, le centre Clotaire suit des hommes condamn√©s par la justice pour violences conjugales. Si des entretiens individuels et des s√©ances de groupe permettent de faire baisser le taux de r√©cidives, les hommes violents ont bien souvent du mal √† ressentir de l’empathie pour leurs victimes

¬ę¬†Elle s’est pris deux coups de poing, elle a quatre jours d’ITT¬†(incapacit√© temporaire de travail, ndlr), √ßa fait deux ans que vous lui parlez plus, pourquoi elle voudrait retourner avec vous l√† ?¬†¬Ľ demande¬†S√©verine Lescoutre, √©ducatrice au centre Clotaire, √† l’homme qu’elle re√ßoit dans son bureau. Lui est p√®re de quatre enfants, mari√© depuis 23 ans et reconnu coupable de violences sur son √©pouse. Il lui r√©pond ¬ę¬†Parce qu’elle me conna√ģt par coeur¬ę¬†, comme pour expliquer l’incons√©quence de ses actes.¬†

Des éducatrices et des psychologues tentent de leur faire comprendre leur reponsabilité, de les confronter à leurs actes.

Honte, rancoeur et choc disent ressentir les coupables lors des s√©ances individuelles ou collectives, devant les photos de celles qu’ils ont battues, humili√©es. Pour autant, impossible de savoir si ces hommes sont sinc√®res dans leurs r√©ponses, s’ils √©prouvent des remords.